Partie du puzzle géométrique rigoureux, j'ai d'abord introduit la lumière puis la liberté graphique en teignant de vieux lins du XIXème siècle utilisés en collage pour assouplir les formes.
Enfin je me suis tournée vers le shibori, une technique japonaise de réserves dans des tissus noir ou indigo que je décolore.
Ces enchevêtrements oniriques me sont inspirés par la forêt avec ses arbres, branches, racines, écorces et lianes…

© Anne Woringer • Tous droits réservés | FrançaisEnglish